Voile MACSF
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Un départ mitigé pour l’IMOCA MACSF sur la Transat Jacques Vabre

Un départ mitigé pour l’IMOCA MACSF sur la Transat Jacques Vabre

Articles

27/10/19

Un départ mitigé pour l’IMOCA MACSF sur la Transat Jacques Vabre

Le coup de canon de la Transat Jacques Vabre a été donné ce dimanche, à 13h15 sonnantes, face à la ville du Havre.
Aux côtés des 58 bateaux engagés sur la course, l’IMOCA MACSF, emmené par Isabelle Joschke et Morgan Lagravière, prend un bon départ. Le soixante pieds tire les bons bords pour franchir la bouée d’Étretat en 12e position. Mais alors qu’il s’apprête à enrouler la bouée, à quelques secondes d’écart avec Arkéa Paprec (Sébastien Simon / Vincent Riou) et Maître Coq (Yannick Bestaven / Roland Jourdain), le soixante pieds d’Isabelle touche le fond et s’arrête net.

Isabelle et son co-skipper Morgan Lagravière sont toujours dans la course. Ils surveillent l’évolution des éventuels dégâts et prennent le temps d’analyser la situation à bord.

« La bouée d’Étretat était mouillée vraiment très proche de la terre. Afin d’effectuer leur virement de bord, Isabelle et Morgan ont pris de la marge pour contourner la bouée en une seule manœuvre. Malheureusement, ils ont viré de bord quelques secondes trop tard.
Le bateau a tapé le fond et s’est arrêté net. Un arrêt très bref, l’IMOCA reprenant sa course quelques secondes plus tard. » - Alain Gautier, team manager du projet voile MACSF

Isabelle et son co-skipper Morgan Lagravière sont toujours dans la course. Ils surveillent l’évolution des éventuels dégâts et prennent le temps d’analyser la situation à bord avant de prendre une éventuelle décision, en étroite relation avec Alain Gautier et l’équipe technique restée à terre.

Partager

Retour aux actualités

Suivez Voile MACSF durant la Transat Jacques Vabre
Suivez Voile MACSF durant la Transat Jacques Vabre
L’IMOCA MACSF contraint d’abandonner la Transat Jacques Vabre 2019

ABONNEZ-VOUS AUX ALERTES VOILE MACSF ET RESTEZ INFORMÉ !

S'inscrire à la newsletter