Voile MACSF
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Comment bien se nourrir en mer ?

Comment bien se nourrir en mer ?

Articles

23/10/19

Comment bien se nourrir en mer ?

Bien se nourrir en mer est essentiel. A quelques jours du départ, Isabelle prépare ses repas à bord de l’IMOCA.

La plupart des navigateurs embarquent sur leur bateau des plats préparés lyophilisés. Isabelle Joschke, la skipper de l’IMOCA MACSF, fait un autre choix. « Quand j’ai commencé la course au large, j’en mangeais aussi. Mais  pour moi les plats préparés étaient trop lourds, j’avais du mal à les digérer et ils ne me donnaient pas assez d’énergie », explique-t-elle.

Isabelle a donc décidé de se fabriquer ses propres menus. « Il faut  que ce soit le plus simple possible à préparer, facile à manger et avec un intérêt nutritif », précise-t-elle. Son préféré : un bol de riz avec un filet d’huile d’olive et de jus de citron agrémenté d’un tartare d’algues. Les algues se mangent aussi en soupe et une fois réhydratées prennent un jolie couleur vert fluo. 

Avant le départ de la Transat Jacques Vabre, Isabelle a donc déshydraté elle-même plusieurs fruits et légumes : courgettes, champignons, bananes... Le moment venu, il suffit d’un peu d’eau froide et le tour est joué ! Elle s’est préparée des portions individuelles de riz blanc et de laitue de la mer séchée. Chaque ingrédient est ensuite mis sous vide pour être gardé au sec pendant la course.

La recette spéciale d’Isabelle : une omelette avec des courgettes déshydratées. « Ça ressemble à des chips, ça croque sous la dent », sourit-elle. Encore faut-il que les œufs résistent au voyage sans se casser ! Isabelle a trouvé l'endroit idéal : à l’arrière du bateau…bien calés dans une boîte soigneusement rembourrée !

 

 

Partager

Retour aux actualités

Quand les sociétaires découvrent l'IMOCA MACSF
L’IMOCA MACSF contraint d’abandonner la Transat Jacques Vabre 2019

ABONNEZ-VOUS AUX ALERTES VOILE MACSF ET RESTEZ INFORMÉ !

S'inscrire à la newsletter