Voile MACSF
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Que fait Isabelle quand elle ne navigue pas ?

Que fait Isabelle quand elle ne navigue pas ?

Articles

08/10/19

Que fait Isabelle quand elle ne navigue pas ?

Il reste beaucoup à faire avant le départ de la Transat Jacques Vabre le 27 octobre prochain. A quoi ressemble une journée d’Isabelle Joschke à terre ?

Ce matin, Isabelle se lève à 6h pour être à la base nautique de Lorient à 8h à l’arrivée des préparateurs du bateau. « Ils ont besoin d’informations sur ce qui se passe en mer avant de faire les réparations », explique-t-elle. Electronique, cordage, accastillage, winch…tout est passé en revue pour vérifier que rien n’a été oublié sur la liste des choses à faire, dressée après la dernière navigation.

Après le briefing avec l’équipe en présence d’Alain Gautier le team manager, et Vincent Van de Kerkhove le boat captain, Isabelle travaille sur le bateau avec les électroniciens.

Juste après le déjeuner, Isabelle revient à l’atelier où elle donne les indications pour la mise sous vide des repas à bord pendant la Transat Jacques Vabre. Elle a apporté les légumes qu’elle a déshydratés elle–même la veille.

En milieu d’après-midi, elle fait un point organisation avec Marine Viau, la coordinatrice du projet Voile MACSF avant de retourner sur le bateau. Elle a rendez-vous avec le fabricant du pilote automatique pour les derniers réglages avant la prochaine sortie en mer.

Après être rentrée chez elle en vélo, la soirée est dédiée au calme et au repos. Il faut prendre des forces avant la prochaine sortie d’entraînement : 400 milles nautiques sont au programme. 

Partager

Retour aux actualités

Premières impressions sur l’IMOCA MACSF
Premières impressions sur l’IMOCA MACSF
L’IMOCA MACSF contraint d’abandonner la Transat Jacques Vabre 2019

ABONNEZ-VOUS AUX ALERTES VOILE MACSF ET RESTEZ INFORMÉ !

S'inscrire à la newsletter