Voile MACSF
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Isabelle Joschke et la MACSF se réengagent jusqu’au Vendée Globe 2024

Isabelle Joschke et la MACSF se réengagent jusqu’au Vendée Globe 2024

Articles

01/09/21
Voile MACSF

Isabelle Joschke et la MACSF se réengagent jusqu’au Vendée Globe 2024

Le groupe MACSF poursuit son engagement dans le sponsoring nautique jusqu’en juin 2025, aux côtés de la navigatrice franco-allemande, Isabelle Joschke, et son team manager, Alain Gautier. Après trois années de partenariat et un remarquable périple autour de monde, c’est tout naturellement que la MACSF et la skipper ont décidé de poursuivre l’aventure jusqu’au Vendée Globe 2024. Entre bilan et nouvelles ambitions, Isabelle Joschke et Stéphane Dessirier, Directeur général du groupe MACSF, se confient sur le renouvellement de leur partenariat.

"La MACSF nous a fait confiance, à moi et à toute mon équipe, et nous a soutenus en toutes circonstances". - Isabelle Joschke.

Quel bilan dressez-vous de ces trois dernières années de partenariat ? 

 

Isabelle Joschke, skipper de l’IMOCA MACSF :  

Ces trois années ont été riches en événements et en émotions fortes. Il y a eu un pari gagné sur la transformation de notre bateau, de très belles courses mais aussi des coups durs. La MACSF nous a fait confiance, à moi et à toute mon équipe, et nous a soutenus en toutes circonstances.  

Au-delà des excellentes relations que nous avons tissées avec l’équipe MACSF, j’ai été soutenue par toute une entreprise et tous ses collaborateurs. Là-bas, dans les mers du Sud, où la situation n’était pas toujours facile, cela m’a été d’un grand soutien. 

Stéphane Dessirier, Directeur général du groupe MACSF :  

La MACSF a déjà une longue histoire avec le sponsoring nautique, puisque cela fait plus de 42 ans qu’elle est engagée dans la voile. Le groupe affectionne particulièrement cette discipline, car c’est un sport porteur de valeurs extrêmement positives comme la combativité, la cohésion d’équipe, l’authenticité et le dépassement de soi.  

Il y a trois ans, nous avons choisi Isabelle Joschke  pour porter les couleurs du groupe tout autour du monde. La skipper a fait un très beau parcours et nous a époustouflés par ses performances et son courage pendant le Vendée Globe 2020. Au-delà de ses prouesses sportives, Isabelle a eu à cœur de partager son périple avec la MACSF, ses collaborateurs et ses sociétaires. Dans la période difficile que nous avons traversée avec l’épidémie de Covid-19, elle nous a offert de l’émotion, du suspense et de l’évasion. 

 

Pourquoi le groupe MACSF renouvelle-t-il son engagement jusqu’en juin 2025 ? Comment se projette-t-il ? 

 

Stéphane Dessirier : Le sponsoring nautique constitue un levier puissant pour accroître la notoriété de la marque MACSF. Pour ce nouveau partenariat, nous souhaitons donc capitaliser sur la visibilité acquise pendant ces deux dernières années pour partager les valeurs du mutualisme qui constituent notre ADN. D’une part en associant nos collaborateurs par leur pleine implication (visites de chantier, présence sur les villages et aux départs de courses...), afin de sceller l’unité du groupe autour d’un projet humain dont ils peuvent être fiers.  

D’autre part en portant un message positif, tourné vers l’authenticité, le partage et la cohésion d’équipe, en cohérence avec l’esprit solidaire et combatif que partagent nos sociétaires avec la voile de haut niveau. Les valeurs du sport entrent en résonance avec celles des professionnels de santé. Isabelle Joschke a ainsi prévu d’intervenir dans de grands hôpitaux, dans le cadre d’un programme de conférences.  

Enfin, en lien avec notre raison d’être et notre politique RSE, nous souhaitons pousser nos engagements pour impacter positivement la société. D’abord, en faveur de la mixité, en soutenant Isabelle et son association Horizon Mixité, qui s’engage pour la mixité dans la voile, le sport de haut niveau et, plus largement, la société. Ensuite, en promouvant une pratique du sport nautique plus responsable de l’environnement, avec l’IMOCA MACSF, un bateau de 2007 dont les performances vont encore être optimisées.  

 

Isabelle, pourquoi avez-vous choisi de prolonger ce partenariat ? Quelles sont vos ambitions pour ce futur projet Voile MACSF ?   

 

Isabelle Joschke : La relation de confiance qui s’est forgée au fil de ces dernières saisons, aussi bien au sein de notre team qu’avec la MACSF, a grandement pesé dans la balance lorsque je me suis demandé si j’avais envie de repartir sur une telle aventure. Puis, avec le recul, j’ai réalisé combien elle m’avait fait grandir et prendre confiance, autant sur le plan humain que sportif. 

Je repars avec le même bateau, la même équipe et le même sponsor, mais j’ai vraiment envie de vivre un Vendée Globe différent du précédent. En m’appuyant sur l’expérience acquise et plus de confiance, j’ai envie d’une course où il y aura du match tout le temps, au début, au milieu, comme à la fin. L’avenir nous le dira, mais je pense pouvoir partir avec un bon potentiel, même en gardant mon IMOCA actuel. Par ailleurs, il y a des aspects du dernier Vendée Globe que je souhaite revoir dans quatre ans, comme ma capacité à aller vite en faisant de belles trajectoires. 

Partager

Retour aux actualités

Articles en relation

ABONNEZ-VOUS AUX ALERTES VOILE MACSF ET RESTEZ INFORMÉ !

S'inscrire à la newsletter