Voile MACSF
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Spi Ouest-France 2022 : sur terre comme en mer, les équipages MACSF performent

Spi Ouest-France 2022 : sur terre comme en mer, les équipages MACSF performent

Articles

20/04/22
Voile MACSF

Spi Ouest-France 2022 : sur terre comme en mer, les équipages MACSF performent

Le Spi Ouest-France 2022 s’est tenu du 14 au 18 avril. Pour l’occasion, les trois équipages de professionnelles de santé composés par la MACSF ont relevé le défi de la compétition annuelle en baie de Quiberon. Fières de leur expérience de la régate, les navigatrices amatrices ou débutantes, dressent le bilan de ce week-end riche en sensations fortes.

En plus d’une aventure extraordinaire, la MACSF nous a donné cette chance de nous voir telles que nous sommes, des femmes de soin et des femmes tout court, performantes, motivées, capables” - Laurence, chirurgienne orthopédiste.

La 44e édition du Spi Ouest-France a été marquée par un grand soleil – et une absence de vent. Si ces conditions ont rendu la navigation difficile, voire impossible pour la dernière manche, les équipages MACSF ne se sont pas découragés et se sont classés 6e, 16e et 24e de la flotte sur 37 Grand Surprise. Un beau palmarès lorsque l’on sait que certaines ignoraient même ce qu’était un spi avant de se lancer dans cette aventure ! 

 

La cohésion d’équipe, la clé sur terre comme en mer

 

Les 21 professionnelles de santé, issues de différentes spécialités médicales et originaires de toute la France, se sont réunies à la Trinité-sur-Mer, motivées et prêtes à se surpasser.  

Impatiente de débuter la compétition, Marie, infirmière libérale à Paimpol, confiait “Je suis super contente de cette chance qui m'est offerte et enthousiaste à l'idée de participer à une régate pour la première fois de ma vie. Un peu de stress également en réalisant le nombre de bateaux qui participent. Mais je me sens plutôt confiante dans notre préparation. Nous avons eu le temps de voir l'essentiel des manipulations en entraînement. Il faut dire que notre skipper est très pédagogue, très patiente et nous a mises en confiance dès le début.” 

Amatrices ou débutantes, les soignantes ont rapidement su solliciter les notions apprises pendant leur week-end d’entraînement, pour occuper leurs postes respectifs sur le bateau. Si chacune était concentrée sur ses gestes, c’est avant tout le travail d’équipe qui a fait la différence : “Pour moi, la réussite dans la voile, ça passe par le travail en équipe. Et là, la mayonnaise a pris tout de suite. L'équipe était très soudée, complémentaire et notre skipper a veillé à ce que chacune ait un rôle à jouer, une place à part entière sur le bateau. La communication a été notre force. Je suis très satisfaite de notre performance. Je me souviens de nos premiers entraînements et je me rends compte du chemin parcouru. Nous avons toutes essayé de nous dépasser pour la compétition mais surtout pour l'équipe. Avec cet état d'esprit, c'était déjà gagné dans ma tête”, confie Camille, pneumologue.  

  

Monde de la santé et sororité : les ingrédients de la réussite 

 

La compétition était également l’opportunité pour ces soignantes de se réunir avec des consœurs, issues de différentes professions médicales : “Rencontrer des professionnelles de santé en dehors du cadre professionnel et surtout partager une activité à un niveau d’égalité m’a fait plaisir. La plupart du temps, une hiérarchie existe entre les différents corps de métier et pendant le Spi Ouest-France, ça n’était plus le cas. Chacune était simplement équipière de l’autre sur le même bateau. En plus d’une aventure extraordinaire, la MACSF nous a donné cette chance de nous voir telles que nous sommes, des femmes de soin et des femmes tout court, performantes, motivées, capables”, explique Laurence, chirurgienne orthopédiste. 

Anaïs, médecin généraliste, ajoute : “Il y a eu une grande compréhension entre nous. Nous avions toutes l’habitude de travailler en équipe, donc tout était fluide. Nous avons également eu des échanges enrichissants sur notre métier. Nous sommes des femmes qui aiment leurs métiers, ce qui (re)donne confiance en l’avenir de la santé”.  

 

Un coup de pouce pour passer le cap de la mixité 

  

La MACSF, engagée dans la mixité aux côtés de sa skipper Isabelle Joschke et son association Horizon Mixité, offre l’opportunité à des professionnelles de santé de réaliser leurs ambitions sportives, dans la voile de compétition, où les femmes sont encore peu représentées : “Cette démarche est vraiment incroyable et unique. Je suis très fière d’avoir intégré un équipage 100 % féminin dans cette compétition dominée par les hommes. J'ai l'impression que ça participe à faire bouger les choses et que ça motive encore plus de filles. J'ai aussi rencontré de grandes navigatrices qui m'ont énormément inspirée. C'était des moments forts, quelle chance !”, confie Camille. 

Pour certaines, cette chance a même révélé des vocations : “Le Spi Ouest-France était une expérience sportive incroyable mais aussi humaine. Elle a révélé une passion et me pousse à poursuivre l'apprentissage de la voile pour retenter l'expérience avec l'équipe l'année prochaine !”, conclue Oriane, médecin généraliste. 

Partager

Retour aux actualités

Articles en relation

ABONNEZ-VOUS AUX ALERTES VOILE MACSF ET RESTEZ INFORMÉ !

S'inscrire à la newsletter