Voile MACSF
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Équipage Spi Ouest France 2021 : portrait de Céline, pharmacienne

Équipage Spi Ouest France 2021 : portrait de Céline, pharmacienne

Articles

18/05/21
Voile MACSF

Équipage Spi Ouest France 2021 : portrait de Céline, pharmacienne

Chaque semaine, Voile MACSF vous propose de découvrir l’une des quatorze professionnelles de santé sélectionnées pour courir le Spi Ouest France 2021 sous les couleurs de la mutuelle. Aujourd’hui, rencontrez Céline Duval, pharmacienne de 45 ans.

Je suis fière et heureuse de défendre des valeurs féministes, se dépasser, se donner confiance et se faire grandir les unes les autres. - Céline Duval, pharmacienne

Spi Ouest France 2021 : une aventure sportive et humaine 

Céline est pharmacienne gérante de la PUI du centre de dialyse DIAVERUM à Mulhouse et s’occupe également de la gestion des infections pour l’établissement. La professionnelle de santé se réjouit de participer au Spi Ouest France 2020 : “J’ai le sentiment de réaliser un rêve de jeunesse. J’ai hâte de vivre de l’intérieur un grand évènement nautique, rencontrer de nouvelles personnes, concourir ensemble, me perfectionner en régate et en manœuvres et me faire plaisir sur l’eau !” 

Elle poursuit : “Je suis heureuse de prendre part à une aventure sportive et humaine, de faire partie d’une équipe motivée. C’est également une belle occasion de m’évader du quotidien, de me projeter dans les mois à venir après cette période difficile de pression sur le milieu hospitalier, mais aussi sur notre vie de tous les jours.” 

La pharmacienne fait le bilan de ses capacités : “Je me sens très à l’aise à la barre et pour le réglage optimal des voiles. J’ai tendance à prendre une grande marge d’anticipation pour les manœuvres de port pour m’assurer que tout est en ordre. Je sais lire les cartes et calculer des marées, mais ce n’est pas encore automatique. J’aimerais retravailler les règles de départ de régates que je ne pratique que trop rarement à mon goût” déclare-t-elle. 

 

Mer ou hôpital : s’affranchir en tant que femme  

Céline constate : “En 2021, notre société permet à tous de vivre ses rêves sans distinction de sexe. Nous avons une grande liberté, hommes et femmes pour entreprendre, nous réaliser, oser. Cependant, pour des raisons diverses, manque de temps, de confiance, etc. des femmes dépassent moins leurs limites que les hommes.” 

“De belles initiatives comme celle que la MACSF nous permet de vivre avec ce Spi Ouest ou des prouesses comme celle du Vendée Globe où les six femmes engagées ont toutes coupé la ligne d’arrivée, nous permettent de croire davantage en nos ressources et de nous surpasser.” De la même façon, elle admire la performance de Daniel Seguin qui force l’admiration et montre aux femmes qu’il faut croire en ses rêves et repousser ses limites.

Malgré cela, il lui est arrivé plusieurs fois que l’homme du bateau soit d’emblée pris pour le chef de bord lors de l’accueil au port. De la même façon, Céline constate que dans le milieu hospitalier l’homme sera plus souvent identifié comme le chef de service. Elle conclut : “Nous avons encore du chemin à parcourir pour changer ces idées reçues, nos équipages de filles peuvent y contribuer. Dans ce cadre, je suis fière et heureuse de défendre des valeurs féministes, se dépasser, se donner confiance et se faire grandir les unes les autres.” 

 

“Mon objectif : devenir chef de bord autonome” 

Depuis son enfance, Céline navigue sur dériveurs principalement, optimiste, puis 420, laser et vago ces dernières années. "Étudiante, j’étais monitrice de voile les étés, ce qui m’a permis d’acquérir de l’expérience et de la réactivité” se rappelle-t-elle. 

Céline a continué à naviguer tout en avançant dans le parcours médical. Membre du club de voile Grand Largue, la pharmacienne a continué sa pratique de l’habitacle durant ses études à Lyon. Aujourd’hui, à Mulhouse, elle réserve ses vacances d’été pour continuer sa pratique en dériveur et sur habitable. “Depuis deux ans, nous partons en famille une semaine en croisière avec un moniteur afin de partager notre passion avec nos enfants. La première année nous avons navigué avec les Glénans au départ de Concarneau et l’an dernier entre Lézardrieux, Saint-Malo et Chausey” confie-t-elle. 

“Mon objectif est de devenir chef de bord autonome dans un avenir proche” déclare la navigatrice amatrice. 

 

Magnifique souvenir pour toute la famille 

Céline se souvient d’un très bon souvenir sur l’eau : “Après une semaine de croisière en famille, sous le regard de la monitrice qui nous donnait les clés pour devenir autonomes, nous savions que les conditions météo allaient forcir. Nous avions le choix entre rentrer à Concarneau ou passer une dernière nuit à Port-la-Forêt avec un retour annoncé musclé le lendemain. Pour profiter de chaque instant et acquérir autant d’expérience que possible, nous avions choisi cette dernière option. 

L’entrée à Port-la-Forêt fut mouvementée, le moteur du bateau ne permettait pas de s’opposer au vent qui nous poussait lentement, mais inexorablement sur les bateaux à quai. Heureusement, des plaisanciers nous ont aidés et nous avons pu amarrer notre bateau, sains et saufs ! 

Le lendemain matin, la météo était telle que prévue, vent fort, mer formée, nous avions pris deux ris, remplacé le Génois par la trinquette avant de sortir du port. Nous avions convenu de l’organisation : les enfants géraient la trinquette à tour de rôle, mon mari s’occupait de la grand-voile et moi de la barre. La monitrice nous faisait confiance, ce qui nous a donné une grande satisfaction. Nous étions coordonnés, notamment pour lofer ou choquer en cas de décrochage de l’un ou de l’autre. Tout le monde était à son poste, concentré, efficace et surtout heureux. Cette traversée fut magique, hors du temps, où chacun a pu repousser ses limites en toute sécurité. Pour l’arrivée au port de Concarneau, nos enfants ont affalé la grand-voile, sortis les pare-battages, mon mari était à son tour à la barre, toutes voiles ferlées. Vent arrière, le bateau avançait sans moteur, le tout sous un grand soleil. Cette traversée est un magnifique souvenir pour toute la famille.” 

Partager

Retour aux actualités

Articles en relation

ABONNEZ-VOUS AUX ALERTES VOILE MACSF ET RESTEZ INFORMÉ !

S'inscrire à la newsletter